vendredi 28 février 2014

Des médiums et du sel !

 
Bonjour à vous,
J'ai testé pour vous la réaction de différentes grosseurs de sel sur différents médiums pour faire de superbes fonds pour vos étiquettes, ATC, pages de journal artistique ou simplement vos pages et cartes.
 
Je veux vous dire tout de suite que le sel de table ne fonctionne pas, les grains sont trop petits et n'absorbe pas assez les médiums, donc il vous faut vraiment acheter du sel de grains moyens à gros.
Sur la photo suivante, vous verrez le sel de table ( le plus petit à gauche ), un sel moyen et un gros sel.
 
 
Choses importantes avant de débuter :
1- Il faut tout avoir à portée de main, préparer tout ce dont vous aurez besoin avant de commencer, une fois que les médiums sont sur votre papier vous n'avez plus le temps de courir chercher votre sel dans la cuisine !
 
2- Avoir un bol d'eau tout près et un pinceau ou une bouteille d'eau en vaporisateur.
 
3- Soyez patiente, le tout doit sécher à l'air libre, vous ne pouvez pas faire sécher avec votre fer à embosser, votre sel va voler partout dans la pièce !
 
J'ai collé mes papiers et cartons dans une boite à pizza, il faut bien coller le tout sinon vos papiers vont gondoler, se soulever et tous les médiums que vous aurez aspergé dessus vont couler et la technique avec le sel ne fonctionnera pas.

 
Premier test, les encres Dylusions sur du papier photo.
On n'a pas besoin d'humidifier notre papier, étant glacé, le papier photo garde les encres à la surface.
Dons vous collez vos papiers au fond de votre boite, aspergez d'encre, ajoutez votre sel par-dessus et là, patience, il faut que ça sèche !
 
 
Après une nuit de séchage j'ai enlevé le sel ( juste à frotter un peu avec vos doigts ) qui a absorbé un peu vos encres pour laisser toute cette texture.
À gauche le gros sel et à droite le sel moyen.

 
Second test avec les encres Tumble Dye de SEI.
 
 
Cette fois j'ai utilisé un carton aquarelle. Collé au fond de ma boite à pizza j'ai humecté généreusement mon carton, aspergé de 2 couleurs d'encres et ajouté mes 2 grosseurs de sel.
J'ai attendu que ça sèche ( la même nuit que mes Dylusions ! ), enlevé le sel en frottant doucement.
À gauche le gros sel et à droite le moyen.

 
J'ai ensuite essayé avec de la peinture acrylique.
 Ok mon choix de couleur est pas génial c'est d'ailleurs pour ça qu'au début je vous suggère de préparer vos choses d'avance, j'ai couru chercher des pots de peinture et j'ai pris les 2 premiers qui me sont tombés sous la main !!
 
 
Sur carton aquarelle que j'ai aspergé d'eau, j'ai étendu la peinture, ajouté le sel et laissé sécher, ect.... vous avez compris la procédure !
L'effet est plus subtil mais quand même légèrement apparent.

 
Un autre test avec l'encre IZINK

 
Cette fois, petite différence, j'ai utilisé des étiquettes sur lesquelles j'avais ajouté une couche de gesso blanc, une fois le gesso bien sec, j'ai aspergé d'eau, d'encre, de sel ...... ainsi de suite !
Le résultat ne m'impressionne pas trop, je crois que ça fonctionne beaucoup mieux sur la surface du carton aquarelle.
 
 
Cinquième test, avec les recharges compte-gouttes d'encre Distress, une encre qui réagit très bien avec l'eau.


Je suis revenu au carton aquarelle, aspergé d'eau, d'encre, de sel, etc......
et le résultat est beaucoup plus joli que sur l'étiquette avec gesso.
Ici j'ai fait un mélange de gros et moyen sel sur le même carton.
 

 
Essayer avec d'autres produits, peinture à l'eau, aquarelle, ect... mais je vous conseil de toujours utiliser un carton aquarelle qui supporte bien l'humidité parce qu'il faut mettre assez d'eau au départ plus vos médiums pour que l'effet du sel ressorte bien.
 
 

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire